Archive

Archive for the ‘Prévention’ Category

Prévention

Publicités
Catégories :Menu, Prévention

Livret de prévention « les violences sexuelles sur les mineurs »

SIGNAUX D’ALERTE ET PHRASES ASSASSINES
LES VIOLENCES SEXUELLES SUR MINEURS

by ames rebelle


	 Livret de prévention : « Signaux d’alerte et phrases assassines, les violences sexuelles sur les mineurs. »

Ouvrage de prévention réalisé par l’association Le Monde à Travers un Regard en partenariat avec l’association Mémoire Traumatique et Victimologie

Texte de Sandrine Apers présidente de l’association

Le Monde à Travers un Regard

avec la participation et la préface de Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie

Illustrations de Caroline Dewaele

Sandrine Apers et Muriel Salmona sont co-fondatrice du CRIFIP :

centre de recherche internationales et de formation sur l'inceste et la pédocriminalité

Catégories :Espace parents, Prévention

Campagne et pétition pour la prévention des abus envers les enfants

Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

  Pour faire de la prévention une priorité mondiale, nous vous encourageons à remplir le formulaire ci-dessous. WWSF  le transmettra au Représentant spécial du Secrétaire général sur la violence contre les enfants.

Je souhaite participer à cette initiative cliquez sur l’image ci dessous.
Campagne pour la prévention des abus envers les enfants

voir aussi

campagne ruban jaune cliquez ici 

19 novembre : Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

antipedocriminel

OUI à la prévention des abus envers les enfants!

15 novembre 2011 1 commentaire

Campagne Ruban Jaune
Affirmer votre prise de position.

Placez l’autocollant jaune sur votre porte, ordinateur ou tout autre lieu visible comme symbole de votre engagement à prévenir les abus envers les enfants, à traiter tous les enfants avec respect et dignité, à prendre soin d’eux et à les protéger des abus et des abuseurs potentiels.

Campagne Ruban Jaune

Lancée en 2005 par la WWSF Fondation Sommet Mondial des Femmes, ces autocollants jaunes constituent un outil pour les parents, les adultes et les jeunes, leur permettant de rappeler que les abus et la violence envers les enfants sont inacceptables, et que des valeurs et des règles de comportement doivent être respectées au sein des familles et des institutions.

19 Days of Activism for Prevention
Utiliser ce ruban dans votre organisation et dans votre foyer afin de faire de chaque maison et institution un lieu sûr pour les enfants.

En vous joignant à cette campagne, vous renforcez la mise en application du droit des enfants à la dignité et à une protection accrue.

vous pouvez si vous le souhaitez en achetez 10 autocollants (10 CHF / 7 € / 8 US$)

Parents enfants ados prudence sur le net rôdent des prédateurs

Des millions de mômes surfent sur le net.

Ils jouent, découvrent fond des rencontres via les blogs, sites, forums, chats, logiciels de messageries instantanées. De plus en plus d’outils qui allient le texte, le son et l’image.

Différence entre chat, forum et
messagerie.

Seulement, par le biais de ces logiciels de communication ces mômes peuvent faire de très mauvaise rencontre voir dangereuse. Ils vont s’infiltrer dans la vie numérique de jeunes victimes, les manipuler afin te soutirer des renseignements, voir dans le pire des cas, des faveurs sexuelles.

un pseudo peu cacher n'importe qui

Mon ennemi la webcam

Mister X, nous l’appellerons ainsi est un jeune homme, il aime rencontrer sur internet des personnes, seulement, Mister X, aime abuser, virtuellement, de jeunes filles mineures.

Le courant passe plutôt bien, charmeur, un peu dragueur, il a toujours le mot pour rire, pour s’attirer des rencontres virtuelles sympathiques.
Ils débutent toujours sa chasse sur des forums, des chats Irc,…
Une fois qu’il a ferré sa victime, il l’invite à discuter sur MSN.

Cette fois là, sa cible se nomme Émilie.

Mister X est un malin, il trouve toujours le moyen, durant les conversations avec Émilie, pour obtenir des informations personnelles.Rapidement, cette dernière, sans trop réfléchir, va donner son nom, son prénom ainsi que sa commune.

Une fois les informations obtenues, Mister X va changer de ton, la discussion ne sera plus du tout cordiale. Fini les mêmes tracas scolaires, la même passion pour une chanteuse, la pratique d’un sport, les mêmes disputes avec les parents, les mêmes frustrations que peuvent avoir les adolescents. Le ton change, la jeune victime va s’en rendre rapidement compte.

Menace de mort et viol virtuel

Dévoile moi tes seins sinon je viens chez toi et je te crève » va annoncer Mister X.La panique étreint la gamine qui s’exécute. Heureusement, mais peut-être un peu tard, les parents de l’adolescente vont s’apercevoir qu’elle ne tourne pas rond en ce moment.

Émilie raconte son histoire, en pleure.

Sa maman détruit la webcam, mais Mister X n’a pas dit son dernier mot.Quelques jours plus tard, Mister X reprend contact avec Émilie. »Déshabille toi, sinon je diffuse sur Internet les photos que j’ai déjà de toi ».La webcam est détruite, Impossible de répondre à sa menace.Mister X va s’exécuter en diffusant, via un site ouvert chez un hébergeur gratuit, les clicher d’Émilie.Seulement, cette fois, Émilie va rapidement prévenir ses parents. Mister X a été interpellé quelques semaines plutard et placé en garde à vue. Mister X ne pouvait que reconnaître les faits, il a été pris en flagrant délit. Il a avoué avoir effectué les mêmes manœuvres à l’encontre d’environ huit autres jeunes filles.Parents, prudence, il doit y avoir plus d’une Émilie dans ce cas.

Parlez en à vos enfants, frères et soeurs, … Ne pensez pas que ce genre d’individu ne risque rien. Surfez toujours avec vos enfants. La vie de famille n’en sera que meilleure.


(source:zataz)

Merci Jeny

Campagnes de sensibilisation

AVIS AUX JEUNES ET AUX PARENTS SOYONS VIGILANTS SUR LE NET ……………

!!!! BLOGS ATTENTION DANGER!!!!!!!
manipulation diabolique!

Cette fiction n’invente rien.

La criminalité décrite existe réellement……



« Mel la Miss »

Conte d’une manipulation diabolique!

« Mel la Miss 76 » est le pseudo que Mélanie s’est donnée sur son blog. Elle a 14 ans.

C’est une jeune fille très romantique qui a décidé de se
mettre sur Internet pour parler d’elle afin d’élargir son
cercle d’amis et, qui sait, de trouver un petit ami !
Elle y parle beaucoup d’amour et des garçons, publie des poèmes qu’elle écrit ou qu’elle trouve sur d’autres blogs et met en ligne plein de photos d’elle et de ses copines.
Son site lui permet de communiquer avec des tas de gens dont certains qu’elle n’a jamais rencontrés mais qui lui ont « balancé des coms » pour lui donner leur avis sur différents sujets ou la féliciter d’être si jolie sur ses photos !

Alexandra
Parmi ces interlocuteurs inconnus, il y a Alexandra dit « Alex la mimi ». C’est une jeune fille blonde qui a un an de plus que Mélanie. C’est vrai qu’elle est super mimi sur ses photos et elle habite dans la ville d’à côté. A vol d’oiseau, ce n’est pas très loin mais, bien qu’elles aient toutes les deux très envie de se rencontrer, elles n’ont toujours pas pu le faire.

Sur son blog, Alexandra parle de tous les sujets qui intéressent les filles de son âge. Ses amours, ses relations parfois difficiles avec les garçons, ses coups de cœur pour un film ou une chanson. Alexandra est vraiment quelqu’un que Mélanie adore et admire. Elles ont les mêmes goûts pour tout mais Alexandra montre une expérience avec les garçons que Mélanie lui envie beaucoup.

Les parents d’Alexandra
Sur son blog, Alexandra parle aussi de ses parents qu’elle adore malgré qu’elle les trouve parfois un peu pénibles à vouloir toujours la protéger de tout. Elle a mis en ligne une photo d’eux prise le jour de leur mariage. Sa maman en robe blanche et son papounet en costume très élégant, c’est vraiment trop mimi ! Ce qu’ils étaient craquants quand ils étaient jeunes ! C’était il y a vingt ans, avant sa naissance. Depuis ils ont un peu changé mais ils sont toujours supers ! Tu verras !
Le rendez-vous
Après 3 mois d’échanges virtuels, les deux amies n’y tenant plus décident enfin de se rencontrer. C’est Alexandra qui tient à fixer le lieu du rendez-vous au champ de foire. C’est un endroit où elle vient souvent avec ses amis. Elle trouve les bords de Seine très romantiques et on peut y rire et s’y amuser sans attirer l’attention car les maisons sont loin.

La rencontre
Mélanie est à l’heure mais Alexandra n’est pas encore arrivée. Un camping car s’approche et s’arrête près d’elle. Une femme en descend et se dirige vers la jeune fille.
Vous êtes Mélanie ? Oui
Bonjour, je suis la maman d’Alexandra. Son cours de danse n’était pas terminé, elle m’a demandé de venir vous prendre mais ne craignez rien, elle sera sûrement rentrée quand nous arriverons.
Mélanie est un peu surprise de ne pas voir Alex. Sa maman a beaucoup changé depuis sa photo de mariage mais on la reconnaît quand même. Après tout, c’était il y a vingt ans ! La femme souriante et très douce lui tend alors un petit paquet et dit : Alex m’a donné ce cadeau pour toi !Alexandra a pensé à me faire un cadeau, comme c’est mignon ! Mélanie le déballe et découvre le dernier CD de sa chanteuse préférée. Trop cool ! Toute à sa joie, elle monte dans le camping-car qui démarre et s’éloigne.


La disparition
Le soir venu, Mélanie ne reparut pas chez elle. Fous d’inquiétude, ses parents qu’elle n’avait pas prévenus du rendez-vous, n’eurent pas d’autre solution que de prévenir la police. On la rechercha dans tout le département pendant deux semaines sans le moindre résultat. Ce n’est qu’au bout d’un mois que des policiers trouvèrent des photos de Mélanie sur un site « spécialisé » et purent ainsi remonter la piste de ses ravisseurs. Ils la retrouvèrent enfermée dans le sous-sol d’une maison située à plus de cinquante kilomètres de chez elle dans un état de choc psychologique important.
Mélanie eut beaucoup de chance d’être retrouvée à temps. Après l’avoir photographiée pour vendre les photos sur Internet et avoir abusée d’elle à maintes reprises, son ravisseur n’avait pas l’intention de lui laisser la possibilité de témoigner contre lui.


La manipulation
Alexandra, la copine idéale, n’avait bien entendu jamais existé. Son blog avait été créé de toute pièce par cet homme de 43 ans qui se faisait passer pour une jolie jeune fille romantique dont on aimerait tellement être l’amie ! Il repérait ses victimes grâce aux photos publiées dans les blogs et aux textes « si romantiques » qui les accompagnaient à travers lesquels toutes ces filles fournissaient, en toute inconscience, de précieuses informations sur elles-mêmes, sur leur physique, sur leur entourage et même sur la ville qu’elle habitaient.
La « maman d’Alexandra » était la compagne complice de cet homme. Elle n’avait rien à voir avec la mariée de la photo mais l’image avait été soigneusement choisie pour sa ressemblance avec cette femme vingt ans plus âgée.
Les photos d’Alexandra avaient été téléchargées sur le blog d’une autre fille espionnée par l’homme qui, le jour du rendez-vous avec Mélanie, était caché à l’arrière du camping-car un tampon de chloroforme à la main. Quand Mélanie se réveilla ce jour là, elle était enfermée dans le noir et il était trop tard.


Des professeurs on imaginés cette fiction pour faire prendre conscience à leurs élèves et à leurs parents du danger ÉVIDENT qu’il y a pour des mineurs à communiquer sur un blog sans se soucier de certains dangers.

Mettre des photos et des renseignements sur soi ou sur d’autres à la portée de tous est loin d’être sans danger.
Publier des photographies de camarades mineurs sans l’autorisation de leurs parents est illégal et à l’entière responsabilité des parents du mineur qui les publie.
Les blogs sont conçus d’une façon idéale pour permettre ce genre de manipulation décrite ci-dessus.
Liberté totale de ce qu’on publie (le fournisseur du site déclinant toute responsabilité en la matière dans un contrat qu’il faut approuver avant de s’inscrire)
Ouverture gratuite du blog qui peut ainsi se faire à l’insu des parents.
Liens multiples disponibles dans chaque blog permettant de surfer sur des centaines d’autres blogs, Possibilité de communiquer en se faisant passer pour ce qu’on n’est pas.
En parlant avec leurs élèves, ces professeurs se sont rendus compte qu’ils n’avaient aucune conscience de ces dangers.
Tous semblaient penser que seuls leurs amis et quelques inconnus (forcément adolescents !) pouvaient y avoir accès.
Une élève, c’est aperçut que ses professeurs étaient entrés sur son blog, elle déclara : « mais vous n’aviez pas le droit de faire ça ! » exactement comme si ils avaient ouvert son journal intime en son absence.

Chacun, enfant comme parent, doit connaître ce danger afin de ne surtout pas le prendre à la légère.

S.V.P. FAITES CIRCULER CE BILLET

antipedocriminel

Depuis le 31 mai 2008