Archive

Archive for the ‘Maltraitance’ Category

Les différentes formes de maltraitances

ENFANTS MALTRAITES

L’enfant maltraité est celui qui est victime de violences physiques, cruauté mentale, abus sexuels et négligences lourdes ayant des conséquences graves sur son développement physique et psychologique », exercés par un adulte ayant autorité sur lui.

La convention internationale relative aux droits des enfants indique que l’enfant doit être protégé de « toute forme de violence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant qu’il est sous la garde de ses parents, de son ou de ses représentants légaux ou de toute personne à qui il est confié ». (Rappel des textes de loi).

Les différentes formes de maltraitances

Les violences physiques :

Peuvent être facilement diagnostiquées : ecchymoses, hématomes, plaies, brûlures, fractures, alopécies, etc.

Par cruauté mentale on entend :
Exposition répétée d’un enfant à des situations dont l’impact émotionnel dépasse ses capacités d’intégration psychologique : humiliations verbales ou non verbales, menaces verbales répétées, marginalisation systématique, dévalorisation systématique, exigences ex
cessives ou disproportionnées à l’âge de l’enfant ».

La violence sexuelle :

Dans ce domaine il est exceptionnel qu’un enfant « fabule ». Le délit peut prendre diverses formes : Toute d’exploitation sexuel; incestes, pédophilie, appels téléphoniques obscènes, attentat à la pudeur, voyeurisme et exhibitionnisme , l’utilisation des enfants à des fins pornographiques et la prostitution infantile, toutes formes de relations sexuelles hétéro ou homosexuelles, toutes conduites impliquant une proximité corporelle excessives érotisée.

Il faut donc savoir :
* qu’ils sont commis le plus souvent par des personnes connues de l’enfant
* que les relations incestueuses prédominent
* qu’ils commencent fréquemment avant les 10 ans de l’enfant
* qu’ils produisent chez l’enfant des troubles dont la symptomatique peut concerner toute les sphères de son comportement, y compris dans sa vie d’adulte.
Le décèlement de sévices sexuels reste souvent malaisé en raison du mutisme de l’entourage de l’enfant et de la culpabilité qui pèse sur ce dernier. La levée du silence est absolument nécessaire pour l’enfant, la famille et les professionnels afin de protéger l’enfant et de proposer une prise en charge appropriée.

La négligence lourde :

Concerne souvent les jeunes enfants aboutissant à la dénutrition, hypotrophie staturo-pondérale et le nanisme psychosocial.
Il est de la responsabilité de chacun de ne pas rester seul avec des doutes, et de prévenir immédiatement les autorités compétentes, il en existe deux grande.

comment faire un signalement

antipedocriminel

Catégories :Maltraitance

19 novembre : Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

19 novembre journee mondiale

La Fondation Sommet Mondial des Femmes (WWSF) a lancé en 2000 la Journée Mondiale pour la Prévention des Abus envers les Enfants.Cette journée est célébrée chaque 19 novembre en synergie avec la journée des droits de l’enfant (20 novembre).

Les abus et l’exploitation des enfants (notamment au niveau sexuel) constituent un problème universel et alarmant. Une attention accrue ainsi que des mesures efficaces et soutenues de prévention et de protection sont nécessaires, que ce soit au niveau familial, local, national ou international.


Après une longue tradition du silence, les abus sexuels dont sont souvent victimes les enfants font de plus en plus l’objet de révélations, occupant une place éminente sur la scène publique et politique.

* plus d’un million d’enfants sont amenés de force sur le marché du sexe.

* 250 millions d’enfants âgés de 5 à 14 ans travaillent

*100 millions accomplissent des travaux pénibles et dangereux

* 3 millions d’enfants, en majorité des filles, sont victimes d’exploitation sexuelle.

* 121 millions d’enfants d’âge scolaire qui restent en dehors de l’école.

L’augmentation des mesures préventives, l’amélioration des techniques de protection, la sensibilisation de l’opinion publique et l’encouragement aux dénonciations nous apparaissent comme la manière la plus intelligente et efficace d’aborder le problème.

Afin de donner à cette journée toute sa dimension, La Fondation Sommet Mondial des Femmes (WWSF) a lancé en 2001 une coalition internationale d’ONG afin de privilégier et d’augmenter l’éducation préventive.

Cette coalition internationale constitue un appel au ralliement et à la mobilisation. Elle s’engage à soutenir et à commémorer la Journée en organisant des activités et des événements locaux et nationaux. 

Pourquoi une coalition internationale d’ONG ?
Le principal objectif de cette coalition est de contribuer à la création d’une culture de prévention par la diffusion de programmes de prévention ainsi que par la mise en place d’un réseau de partenariat mondial permettant l’accroissement de la prise de conscience et de la mobilisation du public.

En adhérant à cette coalition, les membres s’engagent à marquer la Journée Mondiale par des activités ou événements locaux ou nationaux ; à mentionner la Journée dans leurs publications et sur leurs sites web ; à distribuer des affiches, des programmes éducatifs et des informations ; à créer des liens avec des associations locales de promotion et de protection des droits de l’enfant ; à alerter la presse et les radios locales et nationales ; à informer les autorités locales de l’existence de cette journée et des événements prévus ; et à faire du lobbying auprès des Gouvernements afin qu’ils proclament officiellement la Journée en tant que Journée Nationale.

Dans le cadre de La Journée Mondiale pour la prévention des abus envers les enfants du 19 novembre et de la Journée Internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, Grandir en sécurité fera une conférence de presse le mardi 15 novembre 2011 prochain à 11H00 au Restaurant Mondo de Sherbrooke (canada) afin de sensibiliser la population à l’importance de ces deux journées pour la protection des enfants. Suite à cette activité, un échange est prévu entre tous les participants qui désirent en savoir plus sur les façons de prévenir et d’aider les enfants touchés par ces tristes événements.

19 Days of Activism for Prevention

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A voir aussi

Campagne pour la prévention des abus envers les enfants

OUI à la prévention des abus envers les enfants!


antipedocriminel

Le film Polisse

Polisse est un film dramatique policier français écrit et réalisé par Maïwenn Le Besco, sorti le 19 octobre 2011.

Une jeune photographe est envoyée faire un reportage photo dans l’unité en charge des affaires de mœurs.

Les policiers de la brigade de protection de mineurs de Paris luttent contre les innombrables vicissitudes subies par les enfants : inceste, traque de pédophiles, viol, appréhensions de parents soupçonnés de maltraitance avec témoignages d’enfants à l’appui, suivi d’adolescents pickpockets ou en dérive sexuelle.

Ce film met en avant plusieurs points intéressant tel que;   

L’écoute et la souffrance des enfants, la valeur du témoignage d’un enfant, le travail partenarial (policier juge psy) plus que nécessaire,  la difficulté pour les professionnels de mettre des distances avec les enfants en souffrances, le choix extrêmement durs de décidé d’enlever un enfant a sa famille, la médiatisation du sexe et les répercussions chez les mineurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Polisse fait un excellent démarrage en se classant directement à la première place avec 636 355 entrées en première semaine, puis atteint le million d’entrées en deuxième semaine.

Site officiel cliquez ici

antipedocriminel

Pétition pour l’éradication du travail domestique des petites filles marocainese

Pétition pour l’éradication du travail domestique des petites filles marocaines

Contre toutes considérations humaines et en toute illégalité,  plus de 60 000 petites filles âgées de moins de 15 ans sont victimes du travail domestique  et sont sujettes à la maltraitance, à l’exploitation et à de multiples abus physiques et moraux.

Nous devons et nous pouvons libérer ces 60 000 enfants du calvaire
quotidien qu’elles subissent.

Nous devons et nous pouvons nous mobiliser pour leur assurer le droit à l’école, à la dignité, à la santé et à la vie.

Signons, faisons signer cette pétition pour :

1. Que les autorités publiques comprennent que nous, Marocaines et Marocains, voulons que ces 60 000 « petites bonnes » soient soustraites de la traite des enfants, qu’elles soient protégées et que tous leurs droits soient garantis et respectés.

2. L’adoption et l’application effective d’une loi spécifique juste et conforme aux normes internationales et aux conventions signées par le Maroc qui protège les enfants contre le travail et l’exploitation.

3. La mise en œuvre de la loi concernant l’obligation scolaire pour les enfants jusqu’à l’âge de 16 ans.

4. La mise en place de mesures et de politiques publiques à même d’apporter l’aide et le soutien aux familles démunies pour leur permettre de jouir de tous leurs droits, dans leur globalité et pour le respect des droits de leurs enfants.

5. La sensibilisation aux droits des enfants et pour que cesse le calvaire des « petites bonnes ».


antipedocriminel