Archive

Archive for the ‘Ecoute, aide, soutien’ Category

Chambray lés tours (37)


association le monde a travers un regard

Le groupe de parole de Chambray lés tours (37) a lieu le samedi une fois par mois de 14h30 à 16h30, l’accueil des participants démarre dès 14h et un temps d’échange est prévu ensuite pour mieux se connaitre.

Le samedi 09 juin 2012

Le thème : Notre relation à l’argent 

Merci de vous inscrire auprès de Geneviève Volte : gvolte.mtr@gmail.com

Lors de votre inscription, merci de bien vouloir préciser :

– votre nom

– votre prénom

– un numéro de téléphone ou vous joindre/ votre ville.

– votre adresse mail

– votre motivation pour participer au groupe (victime, proche de victime…)

La première participation au groupe est gratuite, il est demandé d’adhérer à l’association si vous désirez venir aux groupes suivants.

http://www.lemondeatraversunregard.org/

Les groupes de parole
Publicités

Association d’aide aux victimes No Human Toys

14 février 2012 1 commentaire

chaine humaine contre abus sexuels

Chaîne humaine contre les abus sexuels se veut être une association d’aide d’écoute et d’accompagnement et d’orientation vers les structures appropriées pour les victimes d’abus sexuels et leurs proches.

Cette Association, sers de noeud central qui vous permet de ne pas rester, quelque douleur que ce soit, sans solution …Vous avez besoin très rapidement de trouver un avocat ? Nous nous chargeons de vous mettre en relation avec cet avocat selon le lieu géographique qui vous importe.Vous avez besoin de trouver un psychiatre proche de chez vous ? Nous nous chargeons de vous faire entrer en relation avec lui.Vous avez besoin de vous rapprocher d’une association proche de chez vous ? Nous nous chargeons de vous faire entrer en relation avec cette association. Parce qu’il est urgent et important de travailler Ensemble.

Le site No Human Toys

Le blog  A fleur de cœur, proche de victime»

Sur facebook

antipedocriminel

Groupe de parole dans le Departement Meurthe et Moselle (54).

Departement Meurthe et Moselle (54).

logoAssociation sanviolentine

Groupe de paroles SanViolentine/Lorraine.

Les groupes de parole ont lieu à la Maison de le Jeunesse et de la Culture Place de Gaulle 54580 Auboué

Vous inscrire par e-mail sanviolentine@orange.fr ou par téléphone auprès de Sandra 06.63.91.09.63. ou sur le formulaire suivant cliquez ici.

Les groupes sont gratuits, l’association demande une petite participation (quelques centimes) pour les consommations.

http://www.sanviolentine-lorraine.org/

antipedocriminel

Les groupes de parole

Permanence juridique, télephonique et gratuite pour les familles de victimes

9 décembre 2010 1 commentaire

Permanence Juridique Gratuite

A partir du 1er septembre 2010, Innocence en Danger met à la disposition des familles de victimes une permanence juridique gratuite.

Un avocat répondra à vos questions juridiques

Chaque mercredi de 18 heures à 20 heures au 01 45 89 71 36

N’hésitez pas à appeler pour recevoir de l’aide !

http://innocenceendanger.org/


Catégories :Ecoute, aide, soutien

Groupe de parole et d’expréssion

7 septembre 2010 4 commentaires

groupes de parole

Des lieux de parole et d’expression :

Un groupe de parole sur Bordeaux (33) et Toulouse (31)

Un groupe de parole à Déols (36)

Un groupe de parole sur Chambray Lès Tours (37)

Un groupe de parole en Meurthe et Moselle (54)

Un groupe de parole à Versailles (78)

Un groupe de parole proche de versailles

Un groupe de parole à La Flèche (72)

Les victimes et proches de victimes pourront échanger, écouter, partager, témoigner et briser le silence qui entoure l’abus sexuel.

L’abus sexuel sur les enfants provoque une blessure psychique durable aux effets dévastateurs. Les chiffres sont accablants puisque plus de deux millions de personnes en France sont victimes d’inceste (sondage Ipsos, janv. 2009).

Dans les groupes de parole, la parole est libre : « on dit ce que l’on ne peut dire ni chez son médecin ou ni à la maison » affirme Patricia Perez, bénévole .

Parler, c’est trouver le courage de verbaliser sa souffrance.
C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres personnes qui vivent le même drame, d’être compris accepter et reconnu


Le groupe de parole réduit l’isolement. Il agit comme un outil de compréhension, de prise de recul par rapport au traumatisme. Il contribue alors à apaiser la douleur. « Les victimes peuvent parler entre elles, en toute confidentialité et dans un respect mutuel » observe Sandrine Apers, présidente de l’association.


« Il n’est pas rare que des victimes assistent au groupe de parole pendant deux mois sans ouvrir la bouche » explique-t-elle, jusqu’à ce qu’elles aient la force de se confier. Exprimer à haute voix ses émotions, ses souffrances a un effet libérateur. En parlant, la victime choisit d’exister et de vivre pour essayer de se reconstruire.


Nicolas Chopin, bénévole de l’association, animera lui un atelier chant pour les victimes. Tout un travail est fait sur la posture, la respiration, la voix, la libération, la prise de confiance en soi


antipedocriminel

Associations d’aide aux vitimes. INAVEM

INAVEM

La victime qui vient de subir un traumatisme à tendance à se replier sur elle-même.

Elle est parfois incapable de demander de l’aide à plusieurs reprise , à ce titre des organisations comme l’Inavem (Institut national d’aide aux victimes et de médiation), apportent un soutien global, complet que ce soit matériel, médical, psychologique, ou encore juridique .

Cette fédération est soutenue par l’Etat.

En 2007, l’Inavem regroupe 151 associations d’aide aux victimes ,

présentent sur l’ensemble du territoire national.

Composé de juristes, de psychiatres, de magistrats, l’Inavem travaillant avec toutes les instances en relation avec les victimes, (tribunaux, barreaux, hôpitaux, police et gendarmerie, associations spécialisées…).elles ont ainsi forcé les administrations à s’intéresser aux victimes, à améliorer la reconnaissance des victimes, à une meilleure prise en compte des victimes par les pouvoirs publics. Et force est de reconnaître que c’est grâce aux associations.

Tous ces services sont gratuits et ouverts à tout public.

Les entretiens avec les intervenants des associations d’aide aux victimes sont placés sous le signe de la confidentialité et du respect de l’autonomie de décision de la victime, c’est-à-dire qu’il appartiendra à elle seule d’initier toute procédure judiciaire ou administrative qu’elle estime utile, avec le soutien de l’association d’aide aux victimes et/ou celui d’un avocat.
L’Inavem aide, en autre, les victimes dans leurs démarches auprès de la commission d’indemnisation des victimes d’infractions pénales (Civi), installée dans chaque juridiction et composée de trois personnes dont un magistrat. Ils indiquent aux victimes les documents à présenter pour recevoir une provision destinée à payer un psychothérapeute ou, une fois le procès terminé, pour obtenir de l’État le paiement des dommages et intérêts lorsque le condamné est insolvable, les informent qu’un procès civil leur permet d’espérer des dommages et intérêts plus importants , que le procès pénal, moins intéressant financièrement, les décharges de l’obligation de payer les expertises…..

Son action en faveur des victimes a amené l’INAVEM à développer ces dernières années une activité de téléphonie sociale : ainsi, elle héberge et anime un numéro national d’aide aux victimes, qui assure l’écoute des victimes d’infractions pénales et leur orientation vers les associations proches de leur domicile ainsi que vers d’autres services ou organismes compétents. Ce numéro est facile à mémoriser puisqu’il s’agit du 08 VICTIMES, soit le 08842 846 37 (prix d’appel local)

ESPACES AIDE AUX VICTIMES

Ici vous trouverez toutes les associations d’aides aux victimes

Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser directement à

l’Institut national d’aide aux victimes (Inavem)

1 rue du Pré Saint-Gervais

93 691 PANTIN Cedex

Tél. 01.41.83.42.00 / Fax : 01.41.83.42.24

www.inavem.org

antipedocriminel

Ecoute, Aide, soutien aux victimes.

écoute aide et soutien aux victimes

Cliquez sur le sujet qui vous intéresse
Depuis le 31 mai 2008
Catégories :Ecoute, aide, soutien, Menu