Accueil > Espace professionnel, Evènements, Inceste, Manifestations, petition > Petition et manif pour dire stop à un etat complice d’inceste et de pedocriminalité

Petition et manif pour dire stop à un etat complice d’inceste et de pedocriminalité

Manifestation pour les droits des survivants de violences sexuelles dans l’enfance.

Candidat(e)s aux présidentielles, comment allez-vous protéger les enfants ? Quels droits auront les survivants de l’inceste et de la pédocriminalité ?

Il est temps d’élever nos voix !
Il est de notre responsabilité à toutes et à tous de protéger nos enfants des violences sexuelles.

Encore combien d’années allons nous devoir subir?!
L’état complice de l’inc
este et de la pedocriminalité, ça suffit !

Nous demandons à toutes les associations concernées, aux médias, aux victimes, aux proches, aux citoyens(nes) sensibilisés par ce fléau d’être présents le 10 mars 2012 à 13h30 place de la bastille !

C’est le moment ! Organisez-vous ! Mobilisez-vous ! Et regroupons-nous !

Petition et manif pour dire stop à un etat complice d’inceste et de pedocriminalité

cliquez ici site officiel


L’état complice de l’inceste et de la pédocriminalité, ça suffit !

Nos revendications :
1. L’ imprescriptibilité des crimes et délits sexuels envers les enfants afin que les victimes puissent porter plainte même des années plus tard afin de protéger d’autres enfants des agresseurs qui on le sait peuvent faire des dizaines de victimes.

2. Des moyens financiers supplémentaires des pouvoirs publics pour la prise en charge des victimes, une justice plus digne ainsi que pour soutenir les associations qui luttent au quotidien contre les violences sexuelles envers les enfants et l’accompagnement des adultes.

3.  Revenir d’urgence à la légalité à laquelle l’Etat ne saurait se soustraire : nous exigeons que le Ministère de la santé rende enfin le Rapport sur l’application complète de la LOI 2010-121 du 8 février 2010 (attendu depuis le 30 juin 2010) ; nous exigeons surtout que les buts inscrits dans la LOI n° 2010-121 du 8 février 2010, à savoir améliorer l’accompagnement médical et social des victimes d’inceste soient réalisés ; enfin nous exigeons la réinsertion dans le Code Pénal du mot « INCESTE » ôté il y a peu par le Conseil Constitutionnel, et la promulgation d’une nouvelle loi aussi complète que la loi abrogée.

4.Une formation de tous les professionnels (social, judiciaire, médical, éducatif…) concernant les viols sur mineurs, leurs conséquences, l’obligation de signalement et ce dès la formation initiale.

5. Des campagnes d’information et de prévention concernant l’inceste et la pédocriminalité en particulier à l’école, y compris des campagnes audiovisuelles à heure de grande audience.
6. Soutenir et développer l’implantation de structures spécialisées en victimologie et psychotraumatisme.

7. Mettre en place des études et des recherches spécifiques concernant les viols sur les mineurs des deux sexes ainsi que leurs conséquences jusque tard dans l’âge adulte.

8. Avant recrutement, enquête de moralité et examen du casier judiciaire des intervenants auprès des enfants : travailleurs sociaux, assistantes maternelles et leur conjoint, enseignants, animateurs de centres de loisirs ou colonies, chauffeurs de bus scolaires…
9. Considérer l’enfant qui ose parler comme un enfant « présumé victime » même s’il a commis des actes de délinquance qui sont souvent des appels au secours ou les conséquences de sévices subis (vol, toxicomanie, fugues, violences physiques…).

10. Prise en charge pluridisciplinaire de l’enfant victime avec un accompagnement psychologique systématique gratuit par des victimologues.

11.Dorénavant, les gardés à vue ont systématiquement droit à un avocat lors des auditions pour éviter les « dérives » de l’enquêteur. Nous exigeons qu’il en soit de même pour la victime lors de son dépôt de plainte afin de respecter l’égalité des droits.

Nous préparons un communiqué de presse et cette manifestation doit être collective. Pour les associations, si vous désirez participer à l’élaboration du communiqué + mettre votre logo, écrivez à courrier.mtr@gmail.com Merci beaucoup.

Groupe sur facebook cliquez ici

voici un diaporama de la manifestation qui a eu lieu le 16 novembre 2011 face au ministère de la santé merci a vous pour cette initiative

Ce diaporama nécessite JavaScript.

antipedocirminel

Publicités
  1. 25 décembre 2011 à 8:31

    Le 16 Novembre 2011, les survivants de l’inceste et de la pédocriminalité et les personnes qui les soutiennent étaient présents place Pierre Laroque face au Ministère de la santé afin de manifester leur révolte face à l’abandon et à la passivité de l’Etat. Après avoir fait attendre les manifestants plus d’une heure dans le froid, les représentants du Ministère de la santé ont fait savoir qu’ils ne souhaitaient pas les recevoir faisant preuve d’un grand manque de respect pour les anciennes victimes, la raison invoquée : lire la suite ici http://amesrebelles.wordpress.com/2011/11/29/refuser-dentendre-de-secourir-et-de-prendre-en-charge-une-victime-cest-etre-complice-de-linceste-et-de-la-pedocriminalite/

  2. julliette
    7 mars 2012 à 2:12

    nous sommes des victimes, en plus on nous accuses il n’y a pas de honte à le dire si on vous vole votre argent vous le dites, si on vous vole vote voiture, vous le dites, alors si on vous vole votre vagin dite le quand on commet un meurtre, on va derriére les barreaux, violer un petit enfant , c’est le tuer…….

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :