Accueil > Loi et justice, petition > Institut pour la justice- Réferendum-

Institut pour la justice- Réferendum-

Madame, Monsieur,

Si vous pensez que la Justice française essaie de vous défendre, et de lutter contre les délinquants, cliquez d’urgence sur ce lien.

Vous accéderez à un communiqué très important de la Secrétaire nationale de l’Institut pour la Justice, Laurence Havel.

En fait, les autorités publiques préféreraient de beaucoup que vous ne cliquiez pas sur le lien, que vous n’entendiez pas ce message.

Il contient des révélations fracassantes sur la politique de sécurité qui est menée dans notre pays. N’hésitez pas à le transférer à tous vos contacts.

Âmes sensibles, s’abstenir.

L’équipe de l’Institut pour la Justice

MERCI DE CLIQUER ICI

Institut pour la Justice
140 bis, rue de Rennes
75006 Paris

www.institutpourlajustice.com
www.publications-justice.fr


Depuis le 31 mai 2008

Publicités
Catégories :Loi et justice, petition
  1. dufour
    12 novembre 2011 à 9:14

    Un seul mot : référendum national pour rétablissement de la peine de mort pour les cas horribles sur enfants et les faibles

    . rétablir la peine de mort pour ces cas il y aura moins de détenus dans les prisons
    . Ne pas construire d’autres prisons, que les détenus soient entassés, la prison ne doit être un hôtel.L’argent de la France doit servir à des causes utiles pas à la construction de prisons. Allez voir en Russie et ailleurs comment on les traite les détenus
    . Et puis la délinquance vient de la non responsabilité des parents, il faut s’attaquer à la source pour ne pas voir encore arriver de nouveaux détenus dans les prisons. Tant que les parents ne seront pas dans l’obligation de s’occuper de leurs enfants vous aurez les délinquants à placer en prison et il y aura de moins en moins de place.
    Il ne faut pas prendre loe problème à l’envers comme c’est le cas !

    • 28 novembre 2011 à 1:55

      bonjours dufour

      j’ai validé votre com mais je suis totalement en désaccord.
      je comprend votre colère car lorsque j’ai rejoins ce blog j’étais contre la peine de mort sauf pour les abuseurs d’enfant. certes la pédophilie et l’incestueux sont des crimes qui ne devraient pas exister. c’est inconcevable, ont touche pas à l’enfant. mais il n’es pas possible de remettre la peine de mort que pour ce type de criminel et les autres ? es ce que cela voudrais dire qu’on tolère leur crimes ? non.
      je serais plus pour une lobotomie ou encore une prisons a vie dans des condition de détention de type guatanamo. et j’ajouterais ne pas confondre délinquant et criminel.

      ensuite vous écrivez; « que la délinquance vient de la non responsabilité des parents, il faut s’attaquer à la source pour ne pas voir encore arriver de nouveaux détenus dans les prisons. Tant que les parents ne seront pas dans l’obligation de s’occuper de leurs enfants vous aurez les délinquants à placer en prison et il y aura de moins en moins de place. ».

      C’est un sujet hyper complexe et je ne pense pas que l’on trouve la solution en rejetant la responsabilité sur les parents. au contraire il faut soutenir les parents qui ont besoin d’aide. La première institution est la famille.

      En discutant entre parents, élever les enfants ce n’est pas choses faciles aujourd’hui. Je vois beaucoup de débat sur les impots, le logement mais pas grand chose sur la vie familiale. Je n’ai pas encore entendu de mesure pratique qui pourrait aider concrètement les parents pour mieux réussir le challenge de l’éducation car tout se joue entre 0 et 6ans après on ramasse les pots cassés.

      Parents stressés et débordés = parents moins disponibles et tristes car je suis convaincues que pleins voudrais faire bien mieux!!!*

      et les nouvelles mesures gouvernementales, conçues aussi pour rassurer un électorat conservateur, ne risquent-elles pas, à terme, de fabriquer des délinquants encore plus durs ? Face à cette question, même les juges des enfants sont partagés. Plutôt que de céder aux sirènes politiques du répressif, certains magistrats, s’appuyant sur l’esprit de l’ordonnance de 1945 qui privilégiait l’éducatif sur le répressif, travaillent en amont pour s’attaquer aux racines profondes de la délinquance et proposent des pistes à explorer : Plutôt que de sanctionner, travaillons sur la dynamique familiale, en sachant qu’il est difficile de responsabiliser des parents qui ont eu eux-mêmes des parents déficients.

      Bonne échange, sans haine et sans reproche, on discute. Rajouter vos idées !!!
      Misskrysta

  2. RUMPLER, Alain.
    10 décembre 2011 à 5:02

    Il est URGENT que la Justice française soit entièrement réformée. Je ne fais plus confiance à la Justice de mon pays..

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :