Poémes

Publicités
Catégories :Menu, Poème d'internaute
  1. julliette
    7 mars 2012 à 2:27

    il m’a violé, de bas en haut
    aucun trou n’a été épargné
    bouche, vagin, trou du cul
    mais je suis pucelle,
    car je n’ai pas offert mon corps
    il m’a violée, ballottée de droite à gauche
    tripoté, léché, mouiller de son sperme
    mais il n’a jamais été mon partenaire
    car je ne lui ai pas offert mon corps
    il m’a insultée, il m’a dit je t’aime
    il m’a dit que je suis belle
    que j’étais laide, qu’aucun homme ne voudrait de moi
    cela veut dire qu’il n’est pas un homme
    cette chose m’a violée
    mais je n’ai pas fait l’amour.
    il est en vie, moi je suis mort
    il titude, moi je marche droit
    il agonise, moi je ressucite
    aujourd hui, je peux dire son nom
    lui à oublié mon prénom
    de nous deux le plus atteint
    c’est surement lui!!!!
    extrait du livre « papa aimait trop son bebe  » de jenny hippocrate

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :